Pilda duminicii / Enseignement du dimanche

Un tãran lucra într-o duminicã la câmp, în timp ce vecinul se ducea la biserica. Primul incepu a-si bate joc de habotnicia celuilalt. Acesta ii spuse: - Prietene, ce ai spune daca eu n-as avea decat sapte galbeni si as da sase unui cersetor, pe care l-as intalni in drum? - As spune ca esti foarte darnic. -Si ce-ai spune daca acest cersetor, in loc sa-mi multumeasca, mi-ar cere si pe al saptelea? -As spune ca e un om de nimic si ca isi merita spanzuratoarea. Acum incepu vecinul sa rada: - Ei bine, ti-ai rostit propria ta osanda, caci din sapte zile cate sunt intr-o saptamana, Dumnezeu ti-a dat sase pentru lucru si a saptea vrea sa o sfintesti pentru El. Dar tu o vrei si pe a saptea pentru tine. Faci intocmai ca acel cersetor!

Un paysan, qui labourait son champ un dimanche matin, commence à se moquer de son voisin qui partait à l'église. Celui ci lui réplique: -Mon ami, qu'en dirais-tu : si j'ai que sept pièces d'or et si j'en donne six à un mendiant qui croise mon chemin? -Je dirais que t'es très généreux ! -Et si le mendiant, sans dire merci, me demande ma septième pièce en or? -Je dirais qu'il est un bon à rien qui ne mérite que la pendaison! Maintenant c'est le tour du voisin de s'amuser: -Tu viens de prononcer ta propre condamnation. Pour les sept jours de la semaine, Dieu t'as laissé six pour toi et pour ton travail, et il veut que tu te sanctifies pour Lui dans le septième. Mais tu demandes le septième jour pour toi, comme le mendiant!